A La Une

   - Rénovation énergétique : quelles sont les aides financières en 2018 ?

  

   - L'actualité du mois
En France & à l'étranger

   

 
 

 


   - Economie
Loi NRE, gouvernance, normes


   
- Social
Egalité professionnelle, prévention des risques



  
- Environnement
Audits énergétiques, bilans GES, déchets



 
   - Tous les secteurs
 
   - Pratiques des entreprises
 
   S'INFORMER

  
- Livres

   - Sites utiles
 

    << Accueil

 
 
 
               
       
         
  
                 

Les dates-clés du développement durable
 

Institution Date Nature de l'événement
ONU

1972
1987
1992
2002

Conférence de Stockholm
Rapport Brundtland
Conférence de Rio (adoption de l'Agenda 21)
Conférence de Johannesbourg
OCDE 1976 & 2000
1999
Principes directeurs destinés aux multinationales
Principes de gouvernement d'entreprise
Union européenne 1995
1998 & 2002
2000
2001
2002

2003
Manifeste des entreprises contre l'exclusion sociale
Codes de conduite destinés aux multinationales
Sommet européen de Lisbonne
Publication du Livre vert
Publication de la stratégie de la Commission sur le développement durable, Forum européen de la RSE
Résolution du Conseil en faveur de la RSE

L'Organisation des Nations Unies a lancé de grandes conférences internationales sur l'environnement et le développement ; la dernière en date s'est déroulée à Johannesbourg du 26 août au 4 septembre 2002.

Issu de La Conférence de Stockholm de 1972, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) fournit un mécanisme intégrateur par lequel un grand nombre d'efforts réalisés par des organismes distincts (intergouvernementaux, nationaux, régionaux et non gouvernementaux) se trouvent renforcés en étant mis en corrélation.

Le PNUE a reconnu que l'environnement ne pouvait être traite distinctement. L'environnement est, en effet, un système d'interactions qui s'étendent à tous les secteurs d'activité et qui nécessitent une approche intégrée.
Le PNUE a préconisé un concept de développement qui préserve l'environnement, ce qui a débouché sur l'adoption du concept de "développement durable" dans le Rapport Brundtland et dans le "United Nations Perspective Document for the Year 2000 and Beyond".
Ce concept a été intégré dans un programme d'action appelé Agenda 21
, qui a été adopté lors de la Conférence des Nations Unies sur l'Environnement et le Développement (CNUED) en juin 1992 à Rio.

L'Agenda 21 est composé de quarante chapitres et fixe les lignes de progrès que l'humanité devrait adopter au 21ème siècle pour maintenir son développement économique et social dans un environnement vivable. Il a été adopté par 178 gouvernements.

Il présente un programme d'actions sous forme de recommandations et insiste plus particulièrement sur la réduction du gaspillage des ressources naturelles, sur la lutte contre la pauvreté, sur la protection de l'atmosphère, des océans, de la faune et de la flore et sur la mise en place de pratiques durables d'agriculture pour nourrir la population toujours croissante du monde.
Il est du ressort de chaque Etat et Institution internationale d'en intégrer les principes dans la législation.
L'Agenda 21 n'a pas été renégocié par les gouvernements au sommet de Johannesbourg en 2002.

A l'Organisation de Coopération et de Développement Economique, le développement durable est une priorité stratégique. Les pays membres se sont engagés à prendre des mesures pour faire face aux problèmes les plus graves, notamment le changement climatique, et à unir leurs efforts en faveur de la viabilité écologique. L'OCDE préconise la mise en place de stratégies de développement durable dans tous les pays.

Principes directeurs de l'OCDE

Revisés durant l'année 2000, les principes directeurs sont des recommandations adressées par les gouvernements aux entreprises multinationales. Ils énoncent des principes et des normes volontaires de comportement responsable des entreprises, qui cadrent avec les lois nationales et internationales.
Ils constituent le seul code complet et approuvé au niveau multilatéral que les gouvernements s'engagent à promouvoir. Ils s'appliquent aux opérations des entreprises à travers le monde.
Le nouveau texte des principes directeurs comportent des changements qui renforcent les éléments économiques, sociaux et environnementaux du programme d'action à l'appui du développement durable. Des recommandations ont été ajoutées concernant notamment la suppression du travail des enfants et du travail forcé, la lutte contre la corruption, ou encore la protection des consommateurs.

Le chapitre sur la publication d'informations et la transparence a été réactualisé en 2004 afin de réfléter les principes de gouvernement d'entreprise de l'OCDE, et d'encourager la responsabilité en matière sociale et environnementale.



OCDE - principes directeurs (Guidelines for Multinational Enterprises)

PNUE

 
 


Rechercher
 
Newsletter
 
AGENDA
  Semaine parisienne de lutte contre les discriminations, 8 - 15 décembre 2018
Paris

  Festival international du film des Droits Humains, 5 - 18 décembre 2018
Paris


- En France & à l'étranger


- Evénements en France

- Evénements en Europe & dans le monde

- Tourisme responsable

- Habitat écologique
 
CONSO RESPONSABLE
  - Tous les produits
  - Mode éthique
  - Acheter un véhicule
  - Conso collaborative : les sites indispensables
 
HABITAT ECOLOGIQUE
  - Sommaire
  - Construction bois
  - Les aides financières
 
MOBILITE URBAINE
  - Sommaire
 
ECOTOURISME
  - Sommaire
  - Voies vertes
   << Accueil





                   Qui sommes-nous ?                        About us      (c) 2004 - 2018 RSEnews        Mentions légales             Nous contacter