A La Une

   - Rénovation énergétique : quelles sont les aides financières en 2018 ?

  

   - L'actualité du mois
En France & à l'étranger

   

 
 

 


   - Economie
Loi NRE, gouvernance, normes


   
- Social
Egalité professionnelle, prévention des risques



  
- Environnement
Audits énergétiques, bilans GES, déchets



 
   - Tous les secteurs
 
   - Pratiques des entreprises
 
   S'INFORMER

  
- Livres

   - Sites utiles
 

    << Accueil

 
 
 
               
       
         
  
                 

 
 

Gestion des âges : l'anticipation est indispensable

L'allongement de la vie active entraîne des conséquences en termes de management et d'évolution des postes de travail. Peu de sociétés françaises ont encore mis en place des diagnostics de manière à en cerner les enjeux et conséquences sur le long terme. Pourtant les incidences de l'évolution de la pyramide des âges sont nombreuses et peuvent avoir des répercussions sur la valeur financière des entreprises.

En France, le vieillissement de la population se traduit par une augmentation de la population active dans la tranche d'âge entre 50 et 59 ans (16% en 1995 et 21% en 2001). A partir de 2005, le nombre de personnes atteignant l'âge de 60 ans passera de 500 000 par an à plus de 800 000.

Dans un environnement marqué par de nouvelles dispositions législatives qui visent à maintenir dans l'emploi les seniors, on constate que l'analyse prospective des entreprises françaises qui déclarent avoir recours à une gestion prévisionnelle de leurs effectifs suivant l'âge se limite généralement à un horizon de cinq années.
Les secteurs les plus impliqués dans la gestion prévisionnelle sont ceux de l'industrie manufacturière, de la construction, des services immobiliers et financiers.


La pyramide des âges


Le questionnement des entreprises doit porter sur un nombre de paramètres de plus en plus vastes et implique de prendre en compte :
- les difficultés de recrutement,
- la gestion des transitions (transmission de savoir-faire, développement des compétences, évolution...),
- les situations d'usure professionnelle ou de vieillissement prématuré (postures pénibles, exposition au bruit, répétitivité des gestes...).

La réalisation d'un diagnostic permet d'aboutir à la mise en place d'un plan d'actions adapté à la situation rencontrée dans chaque entreprise.


L'état des lieux

La définition d'indicateurs de suivi couvrant la pyramide des âges, l'ancienneté, l'absentéisme, le turn-over s'impose. Les indicateurs doivent être réalisés par services, métiers et catégories de postes. Ils permettent d'identifier les compétences stratégiques.

Le diagnostic démographique (en valeurs relatives et absolues) doit tenir compte :
- des catégories professionnelles car les effets du vieillissement ne se manifestent pas de la même façon,
- de l'étape de la vie professionnelle dans laquelle le salarié se trouve.

Par ailleurs, la consultation de la "fiche entreprise" établie par le médecin du travail renseigne sur les risques, le nombre de salariés exposés ainsi que les répercussions sur la santé. Les difficultés liées aux situation de travail telles que la pénibilité ou les rythmes et temps de travail doivent être étudiées avec précision.

Gestion des âges : quels leviers d'actions ?

L'allongement de la vie professionnelle nécessite de mieux gérer les compétences internes et implique la mise en place de mesures préventives au cas par cas en fonction de l'activité de l'entreprise et des postes de travail. Les situations sont en effet très contrastées d'une entreprise à une autre.

Les enjeux se situent dans différents domaines :
- la transmission des savoir-faire,
- l'intégration de plans de formation,
- la mobilité,
- la conception des postes de travail,
- la gestion des pénibilités,
- le management des équipes,
- la gestion des carrières,
- les modes de reconnaissance,
- les pratiques d'embauches.


Chiffres clés

Nombre d'actifs selon la tranche d'âge

 
2002
2020
2050
Evolution 2002-2050
15-24 ans
2 351,5
2 190,2
1 989,0
-15,5%
25-54 ans
21 666,9
20 612,7
18 970,5
-12,5%
55 ans et plus
2 634,6
3 532,8
3 404,7
+29,2%
Ensemble
26 653,0
26 335,6
24 364,2
-8,6%
Source : Insee-Dares - chiffres en milliers au 1er janvier


Taux d'emploi des seniors

 
Hommes
Femmes
50 - 64 ans dont
56,9%
49,9%
50 - 54 ans
85,9%
80,5%
55 - 59 ans
58,9%
56,3%
60 - 64 ans
18,3%
16,3%
55 - 64 ans
40,5%
38,2%
Source : Dares - données pour l'année 2008


En France, la tranche d'âge des 50 - 64 ans représentait 23% de la population active en 2008.

Le taux d'emploi de la tranche d'âge comprise entre 55 et 64 ans s'établissait à 41,7% en 2003 dans l'Europe des 15. De fortes disparités existent entre les pays : en Suède, le taux était le plus élevé (68,6%) contre 28,1% en Belgique. Il s'élevait à 36,8% en France.


Ressources utiles

Accéder au rapport de l'IGAS sur la situation et l'évolution de l'emploi des seniors en 2004 en France
(enjeux du viellissement...)


 

+ d'infos sur l'actualité concernant l'emploi des seniors (textes officiels...)


Gestion des ressources humaines : sommaire

 


Rechercher
 
Newsletter
 
AGENDA
  Semaine parisienne de lutte contre les discriminations, 8 - 15 décembre 2018
Paris

  Festival international du film des Droits Humains, 5 - 18 décembre 2018
Paris


- En France & à l'étranger


- Evénements en France

- Evénements en Europe & dans le monde

- Tourisme responsable

- Habitat écologique
 
CONSO RESPONSABLE
  - Tous les produits
  - Mode éthique
  - Acheter un véhicule
  - Conso collaborative : les sites indispensables
 
HABITAT ECOLOGIQUE
  - Sommaire
  - Construction bois
  - Les aides financières
 
MOBILITE URBAINE
  - Sommaire
 
ECOTOURISME
  - Sommaire
  - Voies vertes
   << Accueil





                   Qui sommes-nous ?                        About us      (c) 2004 - 2018 RSEnews        Mentions légales             Nous contacter