- En France & à l'étranger
 
 

 


   - Economie
Loi NRE, gouvernance, normes


   
- Social
Parité, prévention des risques, stress au travail



  
- Environnement
Audits énergétiques, bilans GES, déchets



 
   - Tous les secteurs
 
   - Pratiques des entreprises
 

    << Accueil

 
 
 
               
       
         
  
                 

Sport : quelles sont les implications du secteur dans le développement durable ?

Ce sont plus de 34 millions de Français de plus de 15 ans qui pratiquent un sport une fois par semaine. Au niveau national, le rôle des prestataires des sports nature, des fédérations et des collectivités locales s'est renforcé au cours des dernières années pour mener des actions communes et sensibiliser le grand public à la préversation de l'environnement (signature de charte, participation à des initiatives volontaires...).

Les grands
événements sportifs sont également l'occasion de mettre en place des actions spécifiques liées aux enjeux du développement durable. Les fédérations s'impliquent sur les différentes problématiques, avec un bémol toutefois, certaines activités sportives sont plus avancées que d'autres sur la prise en compte des problématiques liées au développement durable (consommations d'eau, gestion des déchets, actions de préservation de l'environnement).

En 1995, le Comité International Olympique a créé une commission "Sport & Environnement" dans le but de promouvoir le développement durable.
Il organise en coopération avec différentes fédérations internationales et le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) des conférences dédiées sur le sport et l'environnement.
Lors de chaque événement, les organisateurs s'engagent sur un certain nombre d'actions à mettre en oeuvre pour réduire l'impact environnemental. Les actions portent à la fois sur la construction des sites (exemple :produire moins de déchets, recourir aux énergies renouvelables, diminuer les consommations d'eau) ainsi que sur le choix des prestataires (exemple : distribution de gourdes au lieu de bouteilles en plastique).


En France, la saison estivale est propice au lancement de campagnes de communication destinées à informer le grand public sur les comportements responsables, notamment en zone littorale (exemple : affichage à proximité des plages, dans les ports, dans les offices de tourisme...) ainsi que sur la protection de l'environnement.

L'Insep (Institut national du sport et de l'éducation physique) s'implique également sur la problématique environnementale en l'abordant lors de conférences.

En janvier 2017, le Ministère des sports et le WWF France ont lancé une charte avec 15 engagements éco-responsables destinée aux organisateurs d'événements sportifs internationaux en France.
Cette charte a été signée par 20 organisateurs qui devront intégrer de nouveaux objectifs lors des prochains événements dans les domaines des achats responsables, du recyclage des déchets ou encore sur le volet social (parité homme-femme dans les postes à responsabilités).
Télécharger la charte


Les activités sportives les plus impliquées


L'une des missions que s'est fixée
la Fédération française de randonnée pédestre est de favoriser la découverte des sites naturels et des paysages ruraux en développant la pratique de la randonnée, l'une des activités favorites des Français.
Depuis 1998, la Fédération propose aux comités régionaux de s'impliquer dans le réseau "Eco-veille" dont l'objectif est de contribuer à l'élimination des déchets sur les sentiers. Le site Suricate permet depuis 2014 de signaler une anomalie rencontrée lors d'une randonnée. en savoir +

La Fédération française de surf a lancé Ecosurf qui permet de mettre en place des actions de sensibilisation sur la fragilité de l'écosystème littoral et de rendre compte des projets réalisés.
Elle crée également des animations destinées aux jeunes avec l'objectif de favoriser des comportements plus responsables.




La Fédération française de canoë kayak
organise des journées de formation pour les référents afin de sensibiliser à la protection de l'environnement ainsi que des opérations de nettoyage de sites.
Par ailleurs, la Fédération a signé une convention avec l'Union nationale des centres permanents d'information à l'environnement (UNCPIE).


Les organisateurs du Tour de France à la voile ont annexé depuis l'édition 2006, à l'avis de course, la Charte du Plaisancier Pavillon Bleu dans laquelle les participants s'engagent pour la protection du milieu marin. Dans les villes étapes, des animations et des panneaux d'affichage informent le public.


Focus

L'association SVPlanète (un Sport Vert pour ma Planète),
parrainée par une cinquantaine de champions et personnalités du monde du sport, a organisé au Brésil en 2007 les Jeux mondiaux de l'environnement. Accès au blog de l'association

Elle organise également en France les Eco-Games.
Le but est de réunir différentes activités sportives non polluantes, non motorisées et respectueuses de l'environnement dans un lieu déterminé.
Accès au blog des Eco-games


Voir aussi
 







 










Rechercher
 
Newsletter
 
AGENDA
  Préventica, 21 - 23 mai 2019
Paris

  Fête de la nature, 22 - 26 mai 2019
National


- Toutes les dates


Evénements
- en France

- A l'étranger
 
CONSO RESPONSABLE
  - Tous les produits
  - Mode éthique
  - Auto : prime à la conversion
  - Conso collaborative : les sites indispensables
 
HABITAT ECOLOGIQUE
  - Sommaire
  - Les aides financières
 
MOBILITE URBAINE
  - Sommaire
 
ECOTOURISME
  - Sommaire
  - Voies vertes
LIENS UTILES
  - Sites
 
   << Accueil





                   Qui sommes-nous ?                        About us      (c) 2004 - 2019 RSEnews        Mentions légales             Nous contacter