A LA UNE

   - Conso responsable : sélection de sites pour acheter local

   - Tourisme fluvial : découvrir la France au fil de l'eau

 

  
   - En France & à l'étranger
 
 

 


   - Economie
Loi NRE, gouvernance, normes


   
- Social
Parité, prévention des risques, stress au travail



  
- Environnement
Audits énergétiques, bilans GES, déchets



 
   - Tous les secteurs
 
   - Pratiques des entreprises
 

    << Accueil

 
 
 
               
       
         
  
                 

   
 
Chaînes hôtelières : la démarche environnementale est un facteur de différenciation


La réduction de l'impact environnemetal des activités hôtelières est devenue incontournable, qu'il s'agisse de nouvelles constructions ou de rénovations.

L'implication des structures varie en fonction des marques et des propriétaires.
Des chartes sont établies avec un minimum d'actions à mettre en oeuvre. Les actions sont déployées de façon progressive. Leur mise en oeuvre est généralement laissée à l'appréciation des directeurs d'hôtels.

L'un des principaux objectifs recherchés, outre le respect des réglementations environnementales, est la réduction des coûts d'exploitation (consommations d'énergie, d'eau...). En outre, le fait de pouvoir se démarquer de la concurrence et de capter une nouvelle clientèle, en particulier étrangère, incitent de nombreuses marques à établir des chartes.

Un autre point à ne pas négliger de la part des hôteliers est que les clients grands comptes sont de plus en plus nombreux à privilégier, par souci de cohérence avec leur stratégie développement durable, des structures d'hébergements dont les actions sont en adéquation avec une démarche responsable. C'est le cas notamment pour l'organisation de séminaires ou lors d'opérations événementielles.

Pour sa part, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie a établi la charte "Eco-attitude" déclinée en 15 points dans le but de promouvoir les pratiques responsables dans le secteur. Un accord de partenariat a été signé avec l'Ademe en novembre 2007 pour une durée de 3 ans afin d'inciter les adhérents à s'engager dans une démarche environnementale.


Exemples d'implications dans les chaînes hôtelières en France & à l'étranger
Les engagements sont évolutifs et peuvent varier selon les établissements.

Best Western
Depuis 2006, année où le premier hôtel de la chaîne a reçu l'écolabel européen, Best Western accompagne les hôteliers dans la démarche. Une aide financière couvrant les frais d'admission et d'audit relatifs à l'obtention de l'écolabel a été mise en place. Seule la redevance annuelle de l'écolabel est à la charge de chaque hôtel.

Outre l'écolabel, des actions sont menées pour favoriser les achats de produits éco-responsables et issus du commerce équitable dans l'ensemble des hôtels de la chaîne.


Marriott

Depuis 2008, le groupe américain Marriott International fait du développement durable un axe prioritaire de développement.

Le premier hôtel de la marque Fairfield Inn & Suites certifié LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) a ouvert en 2009 à Baltimore. Cette certification américaine distingue les constructions qui respectent des critères de haute qualité environnementale.

Rezidor

Dès 2001, le Groupe scandinave Rezidor a lancé le programme "Responsible Business".

En France, 3 hôtels de la marque Radisson (situés respectivement à Boulogne Billancourt, Nice et Lyon) ont obtenu le label La Clef Verte.
Afin de favoriser l'adoption de nouvelles pratiques par les propriétaires d'hôtels, un mois dans l'année est dédié à la mise en place d'actions spécifiques en lien avec des préoccupations responsables.

InterContinental Hotels Group

Le Groupe a ouvert en février 2010 le Crowne Plaza Copenhagen Towers. Ce dernier a obtenu la certification GreenBuilding en vigueur dans l'Union européenne et le label La Clef Verte.
La conception de l'hôtel comprend différentes technologies respectueuses de l'environnement dont le premier système de climatisation et de chauffage par eau souterraine installé au Danemark ainsi que le plus grand parc de panneaux solaires intégrés à un immeuble en Europe du Nord (ces derniers couvrent toutes les façades de l'hôtel exposées au soleil).


Différentes certifications environnementales existent sur le marché (éco-label, Green Globe...). Parallèlement, les chartes mises en place par les chaînes d'hôtels définissent des critères d'engagements volontaires.
Le fait qu'il existe un contrôle par un organisme indépendant est un gage de sérieux vis-à-vis des engagements formulés.

La réussite de la démarche environnementale nécessite d'impliquer le personnel et de le former ainsi que de sensibiliser la clientèle aux changements induits par celle-ci (exemple : suppression des produits d'accueil, linge lavé à la demande du client...).


Liens

UMIH

Green Globe




Voir aussi

Focus sur la démarche environnementale du groupe Accor


Les hôtels éco-labellisés en France

Tourisme : sommaire  


Rechercher
 
Newsletter
 
AGENDA
  Fête des jardins & de l'agriculture urbaine, 25 - 26 septembre 2021
Paris

  Préventica, 28 - 30 septembre 2021
Lille


- Toutes les dates


Evénements
- en France

- A l'étranger
 
CONSO RESPONSABLE
  - Tous les produits
  - Mode éthique
  - Auto : les aides
  - Acheter local
 
HABITAT ECOLOGIQUE
  - Sommaire
  - Les aides financières
 
MOBILITE URBAINE
  - Sommaire
 
ECOTOURISME
  - Sommaire
  - Voies vertes
AGIR
  - S'informer & comprendre
  - Sites d'entraide entre particuliers
 
  - Coronavirus : sites utiles pour les entreprises
 
   << Accueil





                   Qui sommes-nous ?                        About us      (c) 2004 - 2021 RSEnews        Mentions légales             Nous contacter