A LA UNE

   - Santé & sécurité au travail : mieux prévenir les risques

   - Mai à vélo : un événement ancré dans les territoires

 

  
   - En France & à l'étranger
 
 

 


   - Economie
Loi NRE, gouvernance, normes


   
- Social
Parité, prévention des risques, stress au travail



  
- Environnement
Audits énergétiques, bilans GES, déchets



 
   - Tous les secteurs
 
   - Pratiques des entreprises
 

    << Accueil

 
 
 
               
       
         
  
                 

Nuisances sonores au travail
 


Repères

Selon l'enquête Sumer qui a dressé un état des lieux des expositions des salariés aux principaux risques professionnels en France, près d'un tiers des salariés enquêtés sont exposés à des nuisances sonores.

- Les salariés travaillant dans les secteurs de l'industrie et de la construction sont les plus touchés.
- Dans l'industrie, 77% des salariés exposés disposent d'une protection auditive contre 71% dans la construction.
- 32% des personnes exposées à des bruits nocifs ne disposent pas de protection auditive.
- Plus le risque est rare dans un secteur, moins il est pris en compte au niveau de la protection individuelle.


Les effets de l'exposition au bruit

- L'exposition prolongée au bruit sur le lieu de travail entraînent des surdités irréversibles, qui sont reconnues en tant que maladies professionnelles.
- La nocivité du bruit sur l'audition dépend du niveau d'exposition et de sa durée.
- La surdité est gênante et perceptible pour le salarié seulement après plusieurs années d'exposition.


Législations

La directive 86/188/CE du Conseil du 12 mai 1986 relative à l'exposition au bruit pendant le travail s'applique en droit français jusqu'au 15 février 2006.

Depuis le 15 février 2006, la directive 2003/10/CE est entrée en vigueur en France.
Elle fixe la valeur maximale d'exposition des salariés à 87 dB(A) et le niveau de pression acoustique de crête (valeur maximale observée au cours d'une journée) à 140 dB(A).

Cette directive contraint l'employeur à déclencher des actions de réduction du bruit dès 85 dB(A). Par ailleurs, l'employeur doit mettre à disposition des salariés des protections auditives et offrir un examen audiométrique préventif si le seuil des 80 dB(A) est dépassé.


La 1ère édition de la Semaine de la santé auditive au travail s'est déroulée en octobre 2016.
2 guides dédiés ont été publiés l'un à destination des entreprises, le second pour les salariés.
+ d'infos



Ministère du travail : rubrique sur le bruit au travail


 



Rechercher
 
Newsletter
 
AGENDA
  Semaine de l'agriculture française, 13 - 24 mai 2021
National

  Quinzaine du commerce équitable, 8 - 23 mai 2021
National


- Toutes les dates


Evénements
- en France

- A l'étranger
 
CONSO RESPONSABLE
  - Tous les produits
  - Mode éthique
  - Auto : les aides
  - Acheter local
 
HABITAT ECOLOGIQUE
  - Sommaire
  - Les aides financières
 
MOBILITE URBAINE
  - Sommaire
 
ECOTOURISME
  - Sommaire
  - Voies vertes
AGIR
  - S'informer & comprendre
  - Sites d'entraide entre particuliers
 
  - Coronavirus : sites utiles pour les entreprises
 
   << Accueil





                   Qui sommes-nous ?                        About us      (c) 2004 - 2021 RSEnews        Mentions légales             Nous contacter