- En France & à l'étranger
 
 

 


   - Economie
Loi NRE, gouvernance, normes


   
- Social
Parité, prévention des risques, stress au travail



  
- Environnement
Audits énergétiques, bilans GES, déchets



 
   - Tous les secteurs
 
   - Pratiques des entreprises
 

    << Accueil

 
 
 
               
       
         
  
                 

 
Les femmes administrateurs dans les sociétés françaises : les constats, points bloquants et enjeux



Lancée le 3 juillet 2013 à Paris, la fédération des femmes administrateurs s'est fixée comme objectif de rééquilibrer les pouvoirs et compétences au sein des conseils d'administration et de surveillance dans les entreprises françaises, à travers les quotas institués par la loi Zimmermann du 27 janvier 2011.

Présidée par Agnès Bricard, Présidente du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables, la fédération regroupe 5 associations de femmes qui exercent des responsabilités dans des secteurs-clefs :
- l'association des femmes diplômées d'expertise comptable administateurs site
- l'association femmes AAA+ (avocates) site
- l'association française des femmes juristes site
- l'association des femmes huissiers de justice site
- l'association administration moderne site

Les compétences fondamentales d'un administrateur se déclinent à la fois sur le plan sectoriel, managérial, fonctionnel (RH, développement...), géographique et linguistiques.

Selon l'IFA, ces compétences doivent s'inscrire dans 6 principes fondamentaux :
- le respect de l'éthique
- la réflexion stratégique
- la capacité de jugement
- l'engagement et le sens des responsabilités
- la capacité de communiquer
- le développement de l'intelligence de groupe


Un an après son lancement en juin 2013, la Fédération des Femmes Administrateurs a présenté un état des lieux de la situation dans les entreprises françaises.


Les constats et les points bloquants

l'homogénéité des profils
43% des femmes administrateurs élues en 2012 venaient du secteur de la finance.

la défiance des grandes entreprises contrairement aux PME-PMI
Le nombre de femmes augmente dans les Conseils du fait de la loi du 27 janvier 2011.

le cumul des mandats
Une loi est nécessaire pour limiter le nombre de mandats d'administrateurs (entre 3 et 5).

Les enjeux

le renouvellement des profils
Il passe par un changement des mentalités dans les entreprises françaises et davantage de diversité.

les procédures de sélection dans les différents comités du Conseil : audit, nomination, rémunération, stratégique
Pour être candidat(e) à l'un de ces conseils, il faut d'abord être nommé(e) au conseil d'administration.

c'est la transparence des circuits de nomination qui pose problème dans le secteur public.


A noter

- La loi Sauvadet du 12 mars 2012 a étendu au secteur public l'obligation d'un quota de 40% dans les établissements publics. Le quota de 40% s'applique également aux nominations concernant les emplois d'encadrement supérieur et aux dirigeants.
Environ 1 200 établissements publics sont concernés
(exemple : CNRS, Météo France, Château de Versailles...).
Un bilan sera présenté à l'automne 2013.



Rechercher
 
Newsletter
 
AGENDA
  Mondial des métiers, 6 - 9 février 2020
Lyon


- Toutes les dates


Evénements
- en France

- A l'étranger
 
CONSO RESPONSABLE
  - Tous les produits
  - Mode éthique
  - Auto : prime à la conversion
  - Conso collaborative : les sites indispensables
 
HABITAT ECOLOGIQUE
  - Sommaire
  - Les aides financières
 
MOBILITE URBAINE
  - Sommaire
 
ECOTOURISME
  - Sommaire
  - Voies vertes
LIENS UTILES
  - Sites
 
   << Accueil





                   Qui sommes-nous ?                        About us      (c) 2004 - 2019 RSEnews        Mentions légales             Nous contacter