A La Une

  
   - En France & à l'étranger
 
 

 


   - Economie
Loi NRE, gouvernance, normes


   
- Social
Parité, prévention des risques, stress au travail



  
- Environnement
Audits énergétiques, bilans GES, déchets



 
   - Tous les secteurs
 
   - Pratiques des entreprises
 

    << Accueil

 
 
 
               
       
         
  
                 


Transport fluvial en Ile-de-France : de belles perspectives de croissance sur le long terme

On ne présente plus les avantages de la voie d'eau en termes de coût et de réduction des nuisances sur l'environnement. En Ile-de-France, le développement des infrastructures s'accélère en prévision de l'ouverture du canal Seine-Nord Europe.


Port autonome de Paris : 1er port fluvial de France

Chaque année, ce sont plus de 20 millions de tonnes de marchandises qui transitent par les terminaux gérés par le port autonomes de Paris. 13 % de l'approvisionnement régional en marchandises est transporté par la voie d'eau.
En Ile-de-France, le trafic fluvial de conteneurs a été multiplié par 10 entre 1997 et 2007.

D'une longueur de 106 km, le canal Seine-Nord Europe devrait être mis en service en 2026.
Il va permettre de relier 20 000 km de voies fluviales à grand gabarit en Europe.

On estime que 4 fois plus de marchandises seront transportées sur l'axe nord-sud par la voie d'eau.
La croissance du transport fluvial permettra ainsi de réduire le nombre de camions sur les routes.

4 zones d'activités vont être implantées le long du canal. A l'horizon 2030, on prévoit que 25 000 nouveaux emplois seront créés dans les métiers du transport, de la logistique et de l'industrie suite à l'ouverture du canal.



En Ile-de-France, la priorité porte sur les aménagements des installations portuaires (extension de terminal, ouverture de nouvelle plate-forme) et le développement de l'intermodal (mode rail-barge).
3 nouveaux terminaux à conteneurs vont être créés à Evry (91), Bruyères-sur-Oise (95) et Montereu (77).

L'objectif est de créer une synergie sur l'axe Seine et de constituer un réseau entre les ports intérieurs en relation avec le Nord de l'Europe.


A Paris, diverses mesures ont été adoptées dans le domaine de la logistique urbaine pour favoriser le recours au transport fluvial et développer de nouvelles infrastructures. + d'infos

VNF a signé un accord de coopération pour le projet pilote de navette fluviale Green Deliriver avec un entrepôt embarqué. Il s'agit d'une navette à propulsion hybride biogaz/électrique qui sera exploitée sur le réseau fluvial en région parisienne à l'horizon 2020.
La navette évacuera les déchets urbains vers les centres de traitement au retour. en savoir +


Recours au transport fluvial : l'exemple de UPM-Kymmene

Entre Rouen et Gennevilliers, une barge chargée de caisses mobiles transporte 750 tonnes de balles de papier à recycler provenant des centres de tri de la région parisienne vers la papeterie Chapelle Darblay à Rouen. Au retour, les bobines de papier neuf sont acheminées sur Paris afin d'être utilisées dans les imprimeries franciliennes.

La liaison hebdomadaire permet chaque année :
- une économie de 40% des émissions de CO2
- une réduction de 40% sur les consommations d'énergie
- de supprimer la circulation de 4 500 poids lourds sur des axes très fréquentés


Voir aussi







 

 








Secteurs : sommaire



Rechercher
 
Newsletter
 
AGENDA
  2èmes rencontres de l'alimentation durable, 29 janvier 2019
Paris

  20ème Carrefour des gestions locales de l'eau, 30 - 31 janvier 2019
Rennes


- Toutes les dates


Evénements
- en France

- A l'étranger
 
CONSO RESPONSABLE
  - Tous les produits
  - Mode éthique
  - Auto : prime à la conversion
  - Conso collaborative : les sites indispensables
 
HABITAT ECOLOGIQUE
  - Sommaire
  - Les aides financières
 
MOBILITE URBAINE
  - Sommaire
 
ECOTOURISME
  - Sommaire
  - Voies vertes
LIENS UTILES
  - Sites
 
   << Accueil





                   Qui sommes-nous ?                        About us      (c) 2004 - 2019 RSEnews        Mentions légales             Nous contacter